Il était une fois un gnome et les Fonctions de Hachage…

Pour avoir une bonne idée de ce qu’est une fonction de hachage il suffit d’imagination.

  • Imaginez une grande boite noire, c’est notre fonction de hachage. Dans cette boite habite un gnome avec un grand livre, un énorme dictionnaire, et de nombreux dés.
  • N’importe qui peut mettre des messages dans la boîte, ça peut être des images, des films, des logiciels, des textes, n’importe quoi.
  • Pour chaque nouveau message que le gnome n’a jamais vu, il lance tous ses dés est génère une nouvelle série de chiffres. Il écrit dans son dictionnaire que pour l’entrée (le « mot » d’un dictionnaire classique) correspondant au message, on a le haché (la « définition ») correspondant à la série de chiffres qu’il a obtenue. Finalement il renvoie cette série à la personne qui a fournie le fichier.
  • S’il a déjà vu ce fichier, à l’entrée correspondant au message dans son dictionnaire, il aura déjà une empreinte d’inscrite. Il la renvoie donc simplement.

Une fonction de hachage cryptographique a trois propriétés : […]

Fonction de hachage, haché, sel, salage, mais qu’est-ce donc ?

Salut à tous !

Aujourd’hui, je vous propose de dépatouiller l’utilisation des fonctions de hachage pour stocker les mots de passe.
Et promis, ça va être assez facile.

On se sert de fonction de hachage (cf. cours précédent) en informatique pour se connecter à un site Web ou votre ordinateur lorsqu’on utilise un mot de passe. En effet, votre mot de passe n’est pas stocké tel quel (« en clair »), mais sous forme de haché et, si c’est bien fait, « mixé » avec ce que l’on appelle un sel.

Prérequis :

[…]